Indications en hirudothérapie équine

Le recours aux sangsues médicinales pour votre cheval est tout particulièrement indiqué dans le cadre de certaines pathologies circulatoires et/ou inflammatoires.

Plus généralement, l'hirudothérapie équine peut être préconisée dans les cas suivants:

- Hématome

- Tendinite

- Desmite, lésion ligamentaire

- Synovite, bursite

- Arthrose

- Tares molles (capelet, molette)

- Lombalgie

- Irrigation des pieds

- Fourbure, maladie naviculaire

- Mammite

- Lymphangite

- Abcès

- Cicatrisation des plaies ou des sutures.


Par exemple, dans le cadre problématique du traitement des tendinopathies, l'hirudothérapie représente une solution innovante et efficace pour votre cheval. Les sangsues médicinales permettent en effet de s'attaquer non seulement au processus inflammatoire mais avant tout à l'origine de l'inflammation (lésion et hématome intra-tendineux). L'hirudothérapie permet ainsi de résorber l'hématome, de créer une néo vascularisation qui facilite la cicatrisation du tendon, de réduire l'inflammation et de soulager la douleur qui en résulte.

Contre-indications en hirudothérapie équine

Le traitement par la sangsue médicinale est déconseillé pour votre cheval dans les cas suivants :

- Trouble de la coagulation (hémophilie, traitement anticoagulant)

- Traitement contenant du mercure

- Ulcère gastro-intestinal actif

- Anémie

- Déficit immunitaire

- Allergie aux composés contenus dans la salive de sangsue (ex : histamine)

- Maladies infectieuses au stade aigu et fièvre